Soirée cinéma Psyfa 4 Décembre 2018 à 20H30 15 Passage du Clos Bruneau 75005 Paris HABEMUS PAPAM De Nanni Moretti (2011)

publié le 27 oct. 2018 à 08:46 par Marie-Noelle TEYNIER

HABEMUS PAPAM

De Nanni Moretti

(2011)

Argument :

Après la mort du Pape, le Conclave se réuni pour élire son successeur. Le Cardinal élu ne se sent pas près à supporter une telle responsabilité.

Les apparences sont trompeuses, le titre du film également. Le sujet n’est pas la religion. Mais on peut qualifier ce film de parabole : derrière des faits qui, illusion du cinéma nous paraissent véridiques, Nanni Moretti sert la métaphore du renoncement comme processus de subjectivation. Habemus Papam est un film sur le changement, individuel mais aussi groupal. Le Pape (patient ?) désigné, se reconnaissant incapable de satisfaire son groupe d’appartenance, va bouleverser sa vie et celle du groupe. Les espaces/temps en se modifiant vont ouvrir de nouveaux modes de parole et de relations. Changement et compréhension sont alors les mots clés. 

Nanni Moretti passe devant la caméra, jouant le psychanalyste dérangeant par qui ce changement est possible. 

Loin d’être moralisateur, le film traite joyeusement entre autres de la loyauté, de la dépendance et du désir.

Le film est merveilleusement servi par la seule chanson « Todo Cambia » (Tout change) de Mercedes Sosa.


Geneviève Djenati

Comments