Sans titre‎ > ‎

EVELYNE LEMAIRE

publié le 6 mai 2019 à 03:05 par Marie-Noelle TEYNIER

Chers collègues et amis de Psyfa, 

C’est avec beaucoup d’émotion et une grande tristesse que nous vous faisons part du décès d’Évelyne Lemaire. 

Elle s’est éteinte tout doucement entourée des siens.

Les obsèques auront lieu mercredi 20 mars à 10h30 en l’Église de la Résurrection, 2 avenue du Dr Schweitzer au Chesnay et seront suivies de l’inhumation au cimetière des Gouards, 19 rue de la Porte de Buc à Versailles. 

"L’équipe de Psyfa"


EVELYNE LEMAIRE 20 MARS 2019

Chers amis, 

En tant que Présidente de l’Association PSYFA – psychanalyse et famille - je voudrais avec vous rendre hommage à Évelyne Lemaire au nom de l’Équipe de PSYFA et de tous les membres. 

Sa mort était devenue prévisible depuis quelques temps mais il est douloureux de lui dire au revoir, elle va nous manquer terriblement… 

Elle aurait sans doute trouvé incongru, tant qu’elle était là, qu’on lui dise à quel point elle était une personne merveilleuse qui avait reçu tous les dons…

D’abord clinicienne, enseignante, formatrice, superviseur, créative et innovante, elle a inspiré beaucoup d’entre nous et s’est attachée à transmettre. `

Elle jouait du piano, dessinait et peignait avec talent, elle pratiquait plusieurs langues…  

En 1981, dans la suite d’un travail de 20 ans, au CMPP de Versailles, à l’Université et avec l’AFCCC (Association Française des Centres de Conseil Conjugal), elle fonde avec Jean Lemaire l’Association PSYFA, École de thérapie psychanalytique de famille et de couple. Elle fait partie des pionniers qui ont créé cette discipline en France. Il n’allait pas de soi à cette époque d’introduire la psychanalyse dans la thérapie de famille mais aujourd’hui, c’est un acquis et c’est en plein développement. Dans les années 80, elle rapporte des États-Unis la technique du génogramme, un schéma de représentation graphique de la famille. Avec son inventivité, elle en fait un support merveilleux  pour les échanges au sein de la famille dans la séance de thérapie familiale. La représentation graphique amène des surprises, ravive des souvenirs, met à jour des non-dits, entraîne des associations, élargit le champ des possibles. Des portes s’ouvrent sur la transmission entre les générations dans la famille et à travers les générations précédentes. 

Évelyne était aimée et admirée de tous. Elle nous a transmis la volonté de continuer et d’approfondir cette clinique psychanalytique de la famille et du couple, d’inventer encore et transmettre à notre tour. 

Catherine Combase


Comments